Voilà, c'est fini, c'est l'heure du bilan !

24/10/2018

  Et bien voilà, quasiment 10 mois sont passés depuis mon départ de Buenos Aires un matin de Novembre 2017. Je me souviens que la première chose que j'avais faite, en arrivant dans la capitale argentine, avait été de me "réfugier" dans un Mac Donald... Au moins un truc que je connaissais ! Je me souviens également avoir effectué mon premier retrait bancaire dans un distributeur. J'avais retiré 100$ en me disant que cela me laisserait un peu de marge pour mes prochaines dépenses. Mais, ici, le signe $ est aussi utilisé pour les pesos... Bref, avec l'équivalent de 5 euros, j'avais à peine pu m'acheter de quoi manger le midi. Je me souviens aussi du sentiment de liberté que j'avais éprouvé quand j'avais pris mon premier bus. Je quittais Buenos Aires pour Cordoba et je me disais "c'est parti, tu ne peux plus reculer maintenant !".

 

Car pour tout avouer depuis le premier jour où je m'étais mis en tête de réaliser ce rêve, je me forçais un peu à ne pas trop penser au "grand saut", au jour où la machine serait lancée de manière définitive.

 

A bien y réfléchir, je pense que tout s'est fait pas après pas, sans que je ne m'en rende compte. Une fois que l'idée avait germé dans mon cerveau, je m'étais attelé à la construction du voyage, de manière très concrète ! Mais rapidement certaines questions revenaient... "Vais-je aller au bout de mon rêve ?", "le moment venu, aurai-je le courage de demander à ma société un congés sabbatique ?" et moi qui déteste l'inconnu, l'inconfort, ne pas savoir où je vais mettre les pieds, "serai-je vraiment prêt à ce genre d'aventureS ?".

 

Alors j'ai décidé de travailler, en parallèle du voyage, sur ma personnalité... J'ai lu, me suis inscrit sur un forum de connaissance de soi sur internet, j'ai assisté à des conférences... J'ai même fait des formations pour chercher à comprendre d'où me venaient ces peurs. En mettant en pratique ces enseignements, j'ai construit pierre après pierre mon projet et me suis surtout convaincu qu'il était réalisable ! En fin de compte, sans m'en apercevoir, j'ai gravi le sommet que je pensais insurmontable en avançant petit à petit... Ne pas regarder la ligne d'arrivée mais juste la prochaine étape : "cette semaine j'achète des livres sur les pays", "la semaine prochaine, je me renseigne sur le congé sabbatique", "la semaine d'après, je m'intéresserai au budget prévisionnel"... Et ainsi de suite, pendant 2 années ! Pour me rassurer, au fond de moi, je me disais "c'est pas grave, pour l'instant ça ne t'engage à rien, si tu veux renoncer, tu peux encore le faire !"... Jusqu'au jour où il a fallu rendre concret le Rêve... Le jour où j'ai du faire la demande d'un congé sabbatique de 11 mois à ma Société ! A ce moment là, je savais que je ne pourrais plus faire machine arrière ! Mais après tout, je savais que dans la vie, la plupart des choses qui nous empêchent de réaliser nos rêves... sont dans notre tête !

 

 

    Je me souviens du sentiment que j'avais ressenti ce jour là, un sentiment de soulagement et de satisfaction. Pas l'ombre, plus l'ombre d'un doute ! Dès lors je savais que j'allais la vivre cette aventure. Une semaine plus tard je réservais mes billets d'avion : Nice – Buenos Aires, Buenos Aires – Nice... en prenant tout de même, je l'avoue, l'option "retour flexible"... au cas où ça ne se passe pas comme je l'avais imaginé et que je doive rentrer 10 jours après :-)

 

Mais non ! Aujourd'hui je suis fier d'être allé au bout du parcours, au bout des 10 pays que j'avais prévu de traverser, au bout des 10 mois de voyage en solo... Même si on est jamais vraiment seul quand on se déplace en bus et qu'on va d'auberge en auberge !

 

Et c'est peut-être ça, à quoi je ne m'attendais le moins avant de partir... La richesse des rencontres ! En 292 jours, j'ai croisé des voyageurs d'une multitude de pays différents. Des français et des allemands en premier, mais également des coréens, des portugais, des estoniens, des canadiens, des scandinaves et j'en passe... J'ai même rencontré un népalais ! Sans parler des locaux, des sud-américains, tous plus chaleureux les uns que les autres.

 

Du Costa Rica, 11 fois plus petit que la France, au Brésil, grand comme l'Europe, j'aurai vu des paysages aussi divers que variés ! Des déserts à la pampa, de la jungle tropicale à la haute montagne, de la plage aux "salars"... J'ai même vu des volcans actifs en Equateur !

 

Bref, si je devais faire un bilan en chiffres ça pourrait ressembler à ça :

    - J'ai parcouru 31.186 kilomètres au total (dont 77% en bus, 12% en avion et 11% en bateau),

    - J'ai passé 856 heures à me déplacer (soit en équivalence, 36 journées et 36 nuits dans les transports)

    - Mon périple se sera composé de 81 étapes pour 292 jours de voyage

    - J'ai traversé 10 pays, 8 en Amérique du Sud et 2 en Amérique Centrale

   - J'ai utilisé 4 casquettes : 1 encore sur ma tête, 1 que l'on m'a volée sur la plage au Pérou et 2 oubliées dans les bus... elles doivent encore tourner

    - J'ai traversé 4 fuseaux horaires

    - J'ai du boire environ 100 litres de bières, de tous pays (estimation basse :-) )

    - J'ai eu la chance d'assister à 2 matchs de foot (Colombie et Brésil)

 

Mais, non ! De simples chiffres ne résumeront jamais aussi bien cette aventure que des souvenirs :

 

- La Chapada Diamantina au Brésil 

 - Le Désert de San Pedro de Atacama au Chili

- Cuzco et le Machu Picchu au Pérou

- La Cocora Vallée et ses palmiers géants en Colombie

- Les Chutes d'Iguaçu au Brésil... et les Chutes d'Iguazu en Argentine

 

- Punta del Este en Uruguay

 

- Le Salar d'Uyuni, plus grand désert de sel du monde en Bolivie

- Les Baleines au large de Salvador de Bahia au Brésil

- Le Canal de Panama

- La Forêt amazonienne où j'ai pêché le piranha au Pérou 

- Les villes de Carthagène (Colombie), Buenos Aires (Argentine), Rio de Janeiro (Brésil) et Medellin (Colombie)

- La traversée des Andes en bus entre l'Argentine et le Chili

- Le Lac Titicaca à cheval entre la Bolivie et le Pérou

- Treck en Bolivie

 - Les "Lagunas altiplanicas" au Chili

- Le Maté en Argentine et en Uruguay

- Le Parc Tayrona en Colombie

- Le Lac Volcanique du Quilotoa (Equateur)

- Le Désert des Lençois au Brésil

- Le Canyon de Colca au Pérou

- La Route des vins de Mendoza en Argentine

- La Montagne Arc en Ciel à 5000 mètres d'altitude au Pérou

- Les îles San Blas lors de ma traversée de la mer des caraïbes vers le Panama

- Le Rio Céleste au Costa Rica

- la Descente du fleuve Amazone au Brésil

- Le Volcan Cotopaxi en Equateur

- Valparaiso au Chili

- Les îles Bocas del Toro du Panama

- Match de foot au Maracana au Brésil

- La Vallée de Calchaquies prés de Cafayate en Argentine

- Les geysers de Takio, au Chili

- Casacade de La Fortuna, au Costa Rica 

 - Sur les traces des Incas, en Bolivie 

 

- la Route du Café en Colombie

 

 

Maintenant que j'ai rêvé mon voyage, que je l'ai vécu, il me reste à jamais... un tas de souvenirs !!

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POSTS RÉCENTS :

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

PAR TAGS :

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now